Restauration Vélomoteur Peugeot P53 de 1939 Version Armée Française

IMG_4875
Vélomoteur Peugeot P53 de 1939 en livrée militaire

Ce vélomoteur 53 type C de 100 cm3 est produit par Peugeot en 1939. Cet exemplaire trouvé sur Leboncoin après un an de recherche est arrivé en pièces détachées. Il a été restauré au plus proche de la commande armée française de 400 exemplaires de décembre 39 / février 1940 (Voir Automobile Sous l’Uniforme par François Vauvillier).

Par Pierre-François Boselli

 

Le P53 arrive en mode puzzle.
Le P53 arrive façon puzzle.
Le moteur dans son carton
Le moteur dans son carton
Première partie des éléments de la partie cycle.
Première partie des éléments de la partie cycle.
Autres éléments de la partie cycle.
Autres éléments de la partie cycle.
Les accessoires
Les accessoires
Le réservoir et la selle
Le réservoir et la selle
Le cadre du vélomoteur nu depuis plus de 20 ans.
Le cadre du vélomoteur démonté depuis plus de 20 ans.
Les roues.
Les roues avec leurs pneus d’origine.
les différentes pièces du puzzle ... suite.
les différentes pièces du puzzle … suite.
Suite du puzzle...
Suite du puzzle…
plus les caisses...
plus les caisses…
IMG_1384
La plaque constructeur identifie le vélomoteur. C’est un type 53C N°376191
cadre avant nettoyage et brossage
Le cadre avant nettoyage et brossage
Premières pièces brossées
Premières pièces brossées
Réservoir ressoudé en bas à droite avec une petite reprise au mastic.
Réservoir ressoudé en bas à droite avec une petite reprise au mastic.
Le reservoir est prêt pour recevoir une couche d'apprêt.
Le réservoir est prêt pour recevoir une couche d’apprêt.
Le cadre à moitié brossé. La peinture noire était en direct sur le metal, sans sous couche. Elle fait des éclats donc, brossage intégral du cadre et de la fourche pour refaire cela correctement.
Le cadre à moitié brossé. La peinture noire a été appliquée en direct sur le métal, sans sous couche. Elle fait des éclats donc un brossage intégral du cadre et de la fourche est nécessaire pour restaurer cela correctement.
cadre brossé
cadre brossé
Fourche brossée
Fourche brossée
Fin du chantier pour aujourd'hui, 31/12/2014. Direction la fête et les bulles maintenant :) La suite l'année prochaine.
Fin du chantier pour aujourd’hui, 31/12/2014. Direction la fête et les bulles maintenant 🙂 La suite l’année prochaine.
Fin du brossage des pièces... Il ne restera que les roues.
Fin du brossage des pièces… Il ne restera que les roues.
Mise en place de l'étandage à peindre.
Mise en place de l’étendage à peindre.
La couche d'apprêt est au séchage
La couche d’apprêt est au séchage
Phase de préparation des pièces terminée, l'ensemble est vert kaki.Le montage va pouvoir bientôt démarrer.
Phase de préparation des pièces terminée, l’ensemble est vert kaki. Le montage va pouvoir bientôt démarrer.
Montage de la suspension (axes et ressorts) sur la fourche
Montage de la suspension (axes et ressorts) sur la fourche
Montage de l'axe de direction et du support de guidon
Montage de l’axe de direction et du support de guidon
Mise en place de la fourche sur le cadre
Mise en place de la fourche sur le cadre
Face arrière du volant magnétique SAFI avant nettoyage
Face arrière du volant magnétique SAFI SSX avant nettoyage
...après nettoyage
…après nettoyage
Face avant du volant magnétique en cours de brossage
Face avant du volant magnétique en cours de brossage
L'intérieur du volant magnétique à tester, nettoyer et restaurer pour un prochain weekend.
L’intérieur du volant magnétique à tester, nettoyer et restaurer pour un prochain weekend.
Le carburateur Gurtner en cours de nettoyage
Le carburateur Gurtner en cours de nettoyage
Le carburateur est prêt. Les gicleurs, conduites, cuve ont été nettoyés et soufflés. Il y en avait besoin.
Le carburateur est prêt. Les gicleurs, conduites, cuve ont été nettoyés et soufflés. Il y en avait besoin.
Remontage des éléments de la magnéto. il faut des doigts de petite fille pour assembler le condensateur et la vis platinée. Malheureusement, après test au multimètre, la bobine de haute tension est morte. Reste à trouver un pro pour rénover la magnéto.
Remontage des éléments de la magnéto. il faut des doigts de petite fille pour assembler le condensateur et la vis platinée. Malheureusement, après test au multimètre, la bobine de haute tension est morte. Reste à trouver un pro pour rénover la magnéto.
La base de la pipe d'admission en aluminium était cassée. J'ai pu la faire ressouder par un exposant à Rétromobile. Reste à fignoler la pièce.
La base de la pipe d’admission en aluminium était cassée. J’ai pu la faire ressouder par un exposant à Rétromobile. Reste à fignoler la pièce.
La soudure déborde de tout les côtés
La soudure déborde de tout les côtés
1ere étape avec rectification grossière des coulures de la soudure à la Dremel
1ere étape avec rectification grossière des coulures de la soudure à la Dremel
Au marbre et gros grain
Au marbre et gros grain
 La pièce est terminée au 600.

La pièce est terminée au 600.
Mise en place de la fourche sur le cadre.
Mise en place de la fourche sur le cadre.
Rendez-vous chez Bobinages Pascal à Issy les Moulineaux. La magneto est re-démontée et la bobine haute tension est testée sur cet appareil d'époque : un bermascope. Le verdict est sans appel, elle est grillée. Il faut remplacer le fil de cuivre. La magnéto va être donc entièrement rénovée avec remagnetisation des aimants, refection du rupteur, et réglage de l'ensemble. – à Bobinages Pascal .
Rendez-vous chez Bobinages Pascal à Issy les Moulineaux. La magneto est re-démontée et la bobine haute tension est testée sur cet appareil d’époque : un bermascope. Le verdict est sans appel, elle est grillée. Il faut remplacer le fil de cuivre et refaire la bobine. La magnéto va être donc entièrement rénovée avec une magnétisation des aimants, la réfection du rupteur, et réglage de l’ensemble.
Début de la réfection des roues. Démontage des tambours, et nettoyage des jantes.
Début de la réfection des roues. Démontage des tambours, et nettoyage des jantes.
Les couvercles des tambours, une fois brossés font apparaitre leurs marquages. Marque "Idéal" dont les roulements sont à graisser tout les 5000 km à la graisse épaisse.
Les couvercles des tambours, une fois brossés font apparaitre leurs marquages. Marque « Idéal » dont les roulements sont à graisser tout les 5000 km à la graisse épaisse.
Les garnitures sont d'origine et bien usées. Modèle 1938 marque "Idéal" réference 118. Je vais essayer de trouver l'équivalent neuf. Je préfère freiner correctement :)
Les garnitures sont d’origine et bien usées. Modèle 1938 marque « Idéal » référence 118. Je vais essayer de trouver l’équivalent neuf. Je préfère que le P53 freine correctement.
La partie sympa... brossage des rayons des 2 roues... C'est juste long et ch....
La partie sympa… brossage des rayons des deux roues… C’est juste long et pénible.
Une paire d'heures plus tard, l'ensemble a reçu sa couche d'apprêt.
Une paire d’heures plus tard, l’ensemble a reçu sa couche d’apprêt.
Au tour du moteur. D'abord un bon brossage des carters afin de nettoyer tout cela et travailler au propre.
Au tour du moteur. D’abord un bon brossage des carters afin de nettoyer tout cela et travailler au propre.
Les boulons de carter étaient dessérés. j'ai acheté la moto en pièces détachées à quelqu'un qui avait entamé sa restauration il y a une vingtaine d'années. Du coup, je rouvre le carter pour une inspection visuelle. Tout semble en ordre. Les roulements semblent même avoir été changés.
Les boulons de carter étaient desserrés. j’ai acheté la moto en pièces détachées à quelqu’un qui avait entamé sa restauration il y a une vingtaine d’années. Du coup, je rouvre le carter pour une inspection visuelle. Tout semble en ordre. Les roulements semblent même avoir été changés.
Suite de l'inspection. Pour l'instant, je ne vais pas plus loin, je remonte en remplaçant les joints et verrai bien si tout cela fonctionne. Sinon... Et bien je le re-démonterai.
Suite de l’inspection. Pour l’instant, je ne vais pas plus loin, je remonte en remplaçant les joints et verrai bien si tout cela fonctionne. Sinon… Et bien je le re-démonterai.
Évidemment, le dernier goujon est foiré... Obligé de lui refaire son filetage pour pouvoir serrer.
Évidemment, le dernier goujon est foiré… Obligé de lui refaire son filetage pour pouvoir serrer.
Le cylindre et son couvercle retrouvent leurs places sur le piston.
Le cylindre et son couvercle retrouvent leurs places sur le piston.
Remontage des collecteurs admission et échappement avec joints neufs. Prochaine étape, l'assemblage sur le cadre de la moto.
Remontage des collecteurs admission et échappement avec joints neufs. Prochaine étape, l’assemblage sur le cadre de la moto.
Le dernier tout de peinture vert kaki est fait.
Le dernier tout de peinture vert kaki est fait.
Début de l'assemblage. Vite stoppé par le manque de visserie appropriée. On en cherchera la semaine prochaine au salon Champenois du véhicule de collection
Début de l’assemblage. Vite stoppé par le manque de visserie appropriée. On en cherchera la semaine prochaine au salon Champenois du véhicule de collection
La journée débute avec le montage des roues. La première étape consiste à placer le fond de jante qui protégera la chambre à air.
La journée débute avec le montage des roues. La première étape consiste à placer le fond de jante qui protégera la chambre à air.
Les chambres à air sont des Michelin. Malheureusement, les pneus viennent d'Europe de l'Est. Cette taille (Michelin S 600x65 2.50 /19 Velomoteur 1.521) n'est plus produite en France d'après les pros. Finalement, les pneus s'avèrent trop difficiles à monter au 'démonte pneu'. Une chambre a air a été déchirée. Je vais les confier au réparateur cyclo du coin pour les monter à la machine.
Les chambres à air sont des Michelin. Malheureusement, les pneus viennent d’Europe de l’Est. Cette taille (Michelin S 600×65 2.50 /19 Vélomoteur 1.521) n’est plus produite en France d’après les pros. Finalement, les pneus s’avèrent trop difficiles à monter au ‘démonte pneu’. Une chambre a air a été déchirée. Je vais les confier au réparateur cyclo du coin pour les monter à la machine.
Le réservoir est installé avec des rondelles caoutchouc d'amortissement. Le levier selecteur de vitesses est monté avec sa tringlerie. La difficulté est de trouver le point mort, en manipulant la roue crénelée qui sort de la boite, afin de placer correctement le manneton de raccord à la tringle. Une poignée de gaz est installée, en remplacement de la manette d'origine peu pratique et dangereuse. La manette d'accélération sera conservée pour le visuel uniquement.
Le réservoir est installé avec des rondelles caoutchouc d’amortissement. Le levier sélecteur de vitesses est monté avec sa tringlerie. La difficulté est de trouver le point mort, en manipulant la roue crénelée qui sort de la boite, afin de placer correctement le maneton de raccord à la tringle. Une poignée de gaz est installée, en remplacement de la manette d’origine peu pratique et dangereuse. La manette d’accélération sera conservée pour le visuel uniquement.
Dans le lot de pièce, je trouve une durite métal en boucle type 'Nelson' parfaite pour faire la jonction entre le réservoir et le carburateur. Le câble d'accelérateur est ajusté en longueur pour être raccordé au carburateur. Un étamage est nécessaire pour maintenir les brins ensemble côté poignée d'accélérateur. Côté commande d'embrayage, il manque une pièce indispensable. Voir photo suivante.
Dans le lot de pièce, je trouve une durite métal en boucle type ‘Nelson’ parfaite pour faire la jonction entre le réservoir et le carburateur. Le câble d’accélérateur est ajusté en longueur pour être raccordé au carburateur. Un étamage est nécessaire pour maintenir les brins ensemble côté poignée d’accélérateur. Côté commande d’embrayage, il manque une pièce indispensable.
La petite pièce, quasi impossible à retrouver, et qui va nous occuper un bon moment pour la refaire.
La petite pièce, quasi impossible à retrouver, et qui va nous occuper un bon moment pour la refaire.
Les pièces, trouvées chez les differents pros de la moto ancienne, commencent à arriver. Pignon de sortie de boite, couronne (à priori compatibles.. on verra), poignées, ressorts divers, cable et gaine d'embrayage, tendeurs de chaine, il en reste à venir.
Les pièces, trouvées chez les différents pros de la moto ancienne, commencent à arriver. Pignon de sortie de boite, couronne (à priori compatibles.. on verra), poignées, ressorts divers, câble et gaine d’embrayage, tendeurs de chaine, il en reste à venir.
Les garnitures de freins ont été remplacées par des neuves. Celles-ci sont collées et non rivetées. Les machoires sont celles d'origine de la moto. La réfection a été faite par l'entreprise Etient, établie depuis 1933 à Neuilly/Seine. http://www.etient-freins.com/
Les garnitures de freins ont été remplacées par des neuves. Celles-ci sont collées et non rivetées. Les mâchoires sont celles d’origine de la moto. La réfection a été faite par l’entreprise Etient, établie depuis 1933 à Neuilly/Seine. http://www.etient-freins.com/
Fabrication par Dom Dom de la pièce support du tendeur de cable d'embrayage.
Fabrication par Dom Dom de la pièce support du tendeur de câble d’embrayage.
La pièce s'ajuste parfaitement à sa place sur le cadre.
La pièce s’ajuste parfaitement à sa place sur le cadre.
Le contact SAFI SSX de la borne HT de la magnéto est arrivée. Une petite adaptation, avec soudure d'un connecteur pour rallonger le contacteur de la borne a été nécessaire pour avoir un bon contact.
Le contact SAFI SSX de la borne HT de la magnéto est arrivée. Une petite adaptation, avec soudure d’un connecteur pour rallonger le contacteur de la borne a été nécessaire pour avoir un bon contact.
Le fil de la magneto à bougie est remonté à neuf avec la borne HT SAFI SSX et le raccord bougie récupéré du fil d'origine.
Le fil de la magneto à bougie est remonté à neuf avec la borne HT SAFI SSX et le raccord bougie récupéré du fil d’origine.
Le test de continuité entre la bobine HT et la bougie est ok. Ca devrait fonctionner
Le test de continuité entre la bobine HT et la bougie est ok. Cela devrait fonctionner
Montage de la selle. Avec une adaptation à faire au niveau de l'avant car, bien que d'époque, ce n'est pas la selle d'origine. Obligé de re-démonter le réservoir pour faire cette adaptation.
Montage de la selle. Avec une adaptation à faire au niveau de l’avant car, bien que d’époque, ce n’est pas la selle d’origine. Obligé de ré-démonter le réservoir pour faire cette adaptation.
Selle montée.Magneto et electricité moteur monté, carbu, accelerateur et alimentation essence monté. Levier de vitesses et embragage montés. Les essais approchent.
Selle montée.Magnéto et électricité moteur monté, carbu, accélérateur et alimentation essence monté. Levier de vitesses et embrayage montés. Les essais approchent.
Les machoires de frein sont remontées sur les couvercles des tambours.
Les mâchoires de frein sont remontées sur les couvercles des tambours.
Les roues sont prêtes. Les couvercles des tambours avec leurs machoires refaites, s'ajustent dans leur logement sans problème.
Les roues sont prêtes. Les couvercles des tambours avec leurs mâchoires refaites, s’ajustent dans leur logement sans problème.
La couronne, sur la roue arrière, doit être mise en place avec ses amortisseurs.
La couronne, sur la roue arrière, doit être mise en place avec ses amortisseurs.
Les pièces, trouvées chez Chambrier (http://www.chambrier.info/) pour fixer la couronne à la roue. Dans l'ordre, vis, cache, caoutchouc, insert, rondelle dentellée, écrou.
Les pièces, trouvées chez Chambrier (http://www.chambrier.info/) pour fixer la couronne à la roue. Dans l’ordre, vis, cache, caoutchouc, insert, rondelle dentelée, écrou.
La première étape consiste à monter les caoutchoucs avec les inserts métalliques dans la couronne.
La première étape consiste à monter les caoutchoucs avec les inserts métalliques dans la couronne.
La couronne est fixée sur la roue arrière.
La couronne est fixée sur la roue arrière.
Garde-boue, porte bagage et cache chaine montés.
Garde-boue, porte bagage et cache chaine montés.
Préparation du montage de la roue avant et du garde-boue.
Préparation du montage de la roue avant et du garde-boue.
Résultat des premiers essais sous la pluie. Quelques "pets" de moteur encourageants mais l'embrayage est à régler. A suivre...
Résultat des premiers essais sous la pluie. Quelques « pets » de moteur encourageants mais l’embrayage est à régler. A suivre…
L'embrayage ne fonctionne pas. Après vidange, ouverture du carter côté embrayage et chaine de transmission.
L’embrayage ne fonctionne pas. Après vidange, ouverture du carter côté embrayage et chaine de transmission.
Le carter avec l'engrenage du kick.
Le carter avec l’engrenage du kick.
couvercle d'embrayage démonté.
couvercle d’embrayage démonté.
Plateau d'embrayage retiré; puis remonté avec un bon decrassage. Il semble fonctionner un peu mieux. A suivre..
Plateau d’embrayage retiré; puis remonté avec un bon decrassage. Il semble fonctionner un peu mieux. A suivre..

Après 2 ans d’effort, les premiers tours de roue du vélomoteur.

Transport du P53 à Satory pour la fabrication de la béquille, en attente d'en trouver une d'origine.
Transport du P53 à Satory pour la fabrication de la béquille, en attente d’en trouver une d’origine.
Nous partons d'une béquille trouvée sur un tas de feraille. Elle est sciée à la bonne hauteur. Une tige de 8mm, que nous filetons à chaque bout, servira d'axe de rotation. Elle passera dans un tube d'acier soudé à la béquille.
Nous partons d’une béquille trouvée sur un tas de ferraille. Elle est sciée à la bonne hauteur. Une tige de 8mm, que nous filetons à chaque bout, servira d’axe de rotation. Elle passera dans un tube d’acier soudé à la béquille.
Après soudure, perçage, meulage, .. le cadre de la moto est de nouveau pourvu de chaque côté et en ligne, du support de rotation de l'axe de béquille.
Après soudure, perçage, meulage, .. le cadre de la moto est de nouveau pourvu de chaque côté et en ligne, du support de rotation de l’axe de béquille.
L'étape suivante consiste à reconstruire le passage de l'axe de béquille sur le cadre.
L’étape suivante consiste à reconstruire le passage de l’axe de béquille sur le cadre.
Un rectangle d'acier est ajusté à "la taille" de la partie manquante. Il est ensuite pointé au Mig, puis soudé avec apport de métal.
Un rectangle d’acier est ajusté à « la taille » de la partie manquante. Il est ensuite pointé au Mig, puis soudé avec apport de métal.
Après soudure, perçage, meulage, .. le cadre de la moto est de nouveau pourvu de chaque côté et en ligne, du support de rotation de l'axe de béquille.
Après soudure, perçage, meulage, .. le cadre de la moto est de nouveau pourvu de chaque côté et en ligne, du support de rotation de l’axe de béquille.
Vue de la béquille mise en place. Il faudra de nombreux essais pour d'ajuster le calage de celle-ci avec un angle correct. Il reste à ajuster la partie basse pour le passage de la roue arrière.
Vue de la béquille mise en place. Il faudra de nombreux essais pour d’ajuster le calage de celle-ci avec un angle correct. Il reste à ajuster la partie basse pour le passage de la roue arrière.
Découpe du pied de béquille pour le passage de roue.
Découpe du pied de béquille pour le passage de roue.
La béquille presque finalisée, mais fonctionnelle. Il reste juste à travailler la finition et la peinture. Le P53 repose enfin en position verticale sans autre support. Merci à Dom Dom pour son aide.
La béquille presque finalisée, mais fonctionnelle. Il reste juste à travailler la finition et la peinture. Le P53 repose enfin en position verticale sans autre support. Merci à Dom Dom pour son aide.
Le phare du P53 est enfin doté d'une vitre.
Le phare du P53 est enfin doté d’une vitre. Le logo Peugeot art-déco est en place sur le garde-boue. Malheureusement, la version militaire est dotée d’une plaque et je vais devoir l’enlever.
De même, chiné au salon, le feu arrière avec son support de plaque et le reflecteur. L'ensemble est plutôt difficile à trouver ! Il est démonté, brossé puis peint.
De même, chiné au salon, le feu arrière avec son support de plaque et le réflecteur. L’ensemble est plutôt difficile à trouver ! Il est démonté, brossé puis peint.
L'ensemble feu arrière, plaque, réflecteur est remonté sur la moto. Il reste à peindre une immatriculation militaire de 1940. Un coup de fil à un ami s'impose pour trouver un numéro vraisemblable ;) #GBM #France40
L’ensemble feu arrière, plaque, réflecteur est remonté sur la moto. Il reste à peindre une immatriculation militaire de 1940. Un coup de fil à un ami, qui se reconnaitra et que je remercie, s’impose pour trouver un numéro vraisemblable 😉 #GBM #France40 #FV

Voici le résumé de son analyse :

« Je t’envoie également quelques scans de Peugeot 112 (350 cm3) des marchés de guerre 1939-1940. On trouve notamment : M 20667 – P 33185 – P 33570 Pour une P53 de 1940, je n’ai aucune immatriculation relevée mais, en procédant par analogie et en tapant dans les série voisines des Peugeot 112, je suggère : P II 33915

—————————
Dimensions réglementaires des immatriculations pour les motos :

  • – Hauteur des chiffres et lettres : 50 mm.
  • – Largeur uniforme du trait, 7 mm.
  • – dimensions du drapeau : 30 mm de large (3 bandes de 10mm) sur 35 mm de haut.

Répartition :

  • – sur la plaque avant (hauteur totale réglementaire 70 mm) : en une seule ligne, suivant l’arrondi de la plaque. Style graphique Peugeot montré parfaitement sur la photo de la M20667. Attention, chez Peugeot, le drapeau est particulièrement petit ; se fier aux proportions de la photo.
  • – sur la plaque arrière : problème car les 350 cm3 Peugeot ont une plaque arrière linéaire. Pour la plaque de la P 53, je suggère, en deux lignes centrées :
  • – première ligne P II 33
  • – deuxième ligne : 915 (bien centré.). J’ai vu cette façon de couper le numéro sur un Monet Goyon de 1940.

La lettre P n’est en relation, ni avec la région militaire, ni avec Peugeot. C’est tout simplement la lettre initiale de la 3e série d’immatriculation pour les véhicules de commandes militaires. En effet, depuis 1923, les véhicules militaires français ont pour immatriculation : de 1923 à 1938 : le drapeau tricolore + cinq chiffres de 1938 à 1940 : la série précédente étant épuisés, on reconduit le même système mais en utilisant, avant le drapeau tricolore, la lettre M (décret du 16 avril 1938), puis les lettres P et K (décidées fin 1939). En pratique, pour les commandes de guerre 1939-1940, les séries M et P sont menées presque conjointement. La série K débute vers le printemps 1940 et sera, de ce fait, assez peu employée. La série P me paraît la plus vraisemblable pour les commandes de Peugeot P 53.

Mais tant qu’on n’aura pas retrouvé une photo ou une pièce d’archive, le mystère demeurera. »

Merci François.

Après près de 3 ans de travail, le projet de restauration de ce petit véhicule prends fin. Voici les photos du vélomoteur terminé. Il sera présenté pour la première fois en public le 20 et 21 mai 1917 sur Le « Camp des Chars » à Berry-au-Bac

IMG_4875 recad IMG_4876 IMG_4879 IMG_4881 IMG_4877

5 réflexions sur « Restauration Vélomoteur Peugeot P53 de 1939 Version Armée Française »

  1. Bonjour, belle restauration néanmoins si je peux me permettre quelques observations, il y a quelques points non conformes.
    La selle est du type Terrot en caoutchouc alors qu’elle devrait être en simili sur structure ressort.
    Feu arrière et phare avant sont du modèle P55 d’après guerre. Merci pour les conseils de rénovation de la mécanique. Cdt. Markus (j’ai la même en restauration 😉)

    1. Bonjour,

      Effectivement la selle et le feu arrière ne sont pas d’origine. Le feu arrière semble « courant » sur les motos de la fin des années 30.
      Je pense, par contre, que le phare avant est bien celui d’origine – en dehors de la vitre que j’ai du remplacer.

      1. Bonjour, je prends note de votre réponse ce jour désolé.
        Le phare des Peugeot p53 est assez spécifique avec une nervure en relief sur le haut du phare. Après le modèle a beaucoup évolué au cours du temps id pour le feu arrière. J’ai personnellement un carter de kick unique dont je n’ai pas encore compris l’utilisation. Tout est donc possible. Belle restauration. Et puis ça roule, c’est l’essentiel!
        Vous avez la référence du pignon de sortie de boîte ? Merci.

  2. BEAU TRAVAIL! fait avec passion et la détermination de présenter une belle pièce historique une restauration comme on aimerait en voir plus souvent

  3. Hello,

    Could you send me the color number, ore color code you have used? I’m restoring an old French army motorcycle here in Holland.

    Cordiallement,
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *